Open mind

Guilde de Raval


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une histoire de sacrieurs : chapitre 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Tayuuya
Ambassadrice Open Mind
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 101
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Mer 25 Juil - 15:46

Tayuuya éclata de rire

- Je peut savoir ce qui te fit rire a ce p...


Quelque chose de chaud serra sa cheville droite, elle baissa les yeux ... et remarqua alors la tentacules d'attirance qui se tendait lentement. Le fil vivant remonta sechement dans son dos, coulissa sur la charpente de la maison et Khyrra se retrouva face a face avec Tayuu, la tete a l'envers.

- Tu voit Khyrra, je ne suis pas assez stupide pour t'attaquer à l'air. D'une je ne maitrise pas parfaitement cette magie, et de deux, je sait bien que tu est la plus forte a ce jeu la ... mais la plus sournoise, je ne crois pas ...

Elle tapota la joue de sa grande soeur qui pendait, hysterique.

- Tu savait qu'on peut, avec beaucoup d'entrainement, les tordre et les faire glisser ou on veut? Je l'ai envoyer sur ta charpente pendant que tu te demandais depuis quand je maitrisait l'air, l'ai fait glisser sur le plafond et pendre dans ton dos quand tu t'est retournée pour me frapper ... T'attaquer toi a l'air, toi qui le maitrise si bien comme tu dit, n'avait pour but que de detourner ton attention


Dernière édition par le Ven 3 Aoû - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyrra/Sheen

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 165
slogan : Y\' des jours où il faut pas m\'faire chier... Et y\'a des jours tous les jours
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Mer 25 Juil - 16:01

- Tu es vraiment une pourriture... Tu ne vaux pas mieux qu'Elle! Fourbe à souhait! A croire que tu tiens plus d'une sram qu'une d'une sacrieuse! A moins que tu ne sois une batarde jusqu'à ce point!

Quand on ne peut plus se battre soit même, il faut savoir faire appel à une aide extérieur. Khyrra murmura quelques mots et une brume se forma derrière Tayuuya, brume qui prit de la substance jusqu'à devenir un chaffer plus que décidé à taper sur la première cible qui lui tomberait sous le nez. En l'occurrence, Tayuuya.

- Moi aussi je sais être déloyale quand il le faut!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tayuuya
Ambassadrice Open Mind
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 101
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Mer 25 Juil - 16:11

Tayuuya s'ecarta furtivement sur la droite, alors que le chafer frappait.
Le squelette idiot resta le bras tendu, betement, et Tayuuya pu prendre son temps pour preparer sa punition.

- Je m'y attendait un peu tu sait, dans cette position il te restait ca, ou ton épée volante ...

Contenant sa force, il n'etait pas necessaire de frapper avec tout ce qu'elle avait, elle fit disparaitre le chafer aussi vite qu'il était apparu.

- On en reste la et je te fait descendre? Ou tu veut rester la haut?

Tayuuya se moquait ouvertement de sa soeur, elle qui avait atteint un état de nervosité impressionant dans les minutes précédente. Se battre lui avait fait du bien, et le fait que Khyrra l'avait sous estimer lui avait permi de prendre l'avantage. Khyrra n'allait surement pas apprecier la chose, aussi devait elle trouver un moyen de la calmer avant de la redescendre.
Elle ne tenait pas a combattre une Khyrra qui se donnerait a fond, elle connaissait trop bien sa soeur pour savoir qu'elle ne ferait pas longtemps le poids.


Dernière édition par le Ven 3 Aoû - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyrra/Sheen

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 165
slogan : Y\' des jours où il faut pas m\'faire chier... Et y\'a des jours tous les jours
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Mer 25 Juil - 16:21

- L'épée? Qui te dit que je n'y ais pas pensé?

En effet, une épée dansante apparut à côté de Khyrra. Avec sa stupidité légendaire, l'arme attaqua son maître, lui infligeant plusieurs coupures et surtout, tranchant le tentacule d'attirance.

- Groumph...

Khyrra chuta lourdement à terre et se releva aussitôt, prenant le temps d'épousseter sa tenue comme si elle était couverte de poussière. D'un geste vague, elel révoqua l'épée avant que cette stupidité ne s'en prenne à autre chose.

- Tu te moques de moi... Je n'en ai pas fini avec toi pourtant...

Tayu en avait peut être assez de ce petit affrontement, mais Khyrra était autrement plus têtue, voire bornée, pour que cela finisse si facilement. Et surtout, elle se voyait mal accepter une défaite aussi humiliante. Ausis se remit-elle en position de combat.

- Je te laisse une dernière chance, prouve moi que tu n'es pas lache au point de fuir. Je ne punirais pas, mais montre moi que tu vaux mieux que n'être que le jouet de Sacrieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tayuuya
Ambassadrice Open Mind
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 101
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Mer 25 Juil - 16:31

Son sang ne fit qu'un tour, l'attitude de Khyrra finissait par l'exaspérée au plus haut point. Elle avait tenté une dernière fois de la raisonner par les sentiments, mais il n'y avait rien a faire ...

- Allez, ramene toi, ma soeur ...


Elle abandonna sa position défensive pour attirer Khyrra directement sur elle, l'enserrant par un de ses tentacules d'attirance. Un sifflement acompagne le cri de rage de Khyrra qui atteri sur un pied tendu en avant.

- Bourff

Tayuuya enchaina sa soeur d'un assault, puis d'un second coup de pied, et l'a renvoya valser a l'autre bout de la pièce. Malgrès son serieux, il semblerait que la sacrieur se laissait gouverner par ses emotions. S'affronter entre soeurs les perturbaient toutes deux au plus haut point. Tayuuya ne cherchait plus a eviter des coups qui pourraient d'averer dangereux, et regarda sa soeur percuter le mur, creant une auréole de fissure autour de son corp.


Dernière édition par le Jeu 26 Juil - 11:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyrra/Sheen

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 165
slogan : Y\' des jours où il faut pas m\'faire chier... Et y\'a des jours tous les jours
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Mer 25 Juil - 16:49

Si c’est au pied du mur qu’on voit le mieux le mur, là, Khyrra voyait surtout qu’il était temps d’en finir. Ce combat devenait ridicule, elle ne comprenait pas pourquoi Tayu refusait de se soumettre comme cela avait toujours été le cas auparavant. Maintenant, il s’agissait de lui faire commetre l’erreur de trop qui rétablirait l’équilibre.

- Tu me déçois Tayu, je t'imaginais plus combative. Es-tu sûre d'avoir la force pour défier Sacrieur? J'ai l'impression que non... Tu laches trop vite le morceau... Tu cherches la facilité, tu fuis les difficultés. Ca n'est pas comme ça que tu t'en sortiras.

Khyrra se releva, les reins et le dos endoloris de se rencontre avec le mur. Mur complètement décrépi maintenant…

- Hey ! Mais mon mur ! T’abuises sérieusement là ! Un crépi tout neuf d’il y a même pas un an ! Ca va se payer ça !

Après une approche non chalante, Khyrra se jeta sauvagement sur sa sœur, comptant l’entrainer dans un corps à corps au sol, et oubliant par la même que Tayu était bien meilleure qu’elle dans ce domaine. Tayuuya, d’ailleurs, ne s’y laissa pas prendre, feinta et décocha un puissant coup de pied dans le ventre de sa soeur, qui l'expédia droit sur... le ratelier où Khyrra rangeait ses armes

"Merde non ! Pas ça!

Khyrra eut à peine le temps de réaliser ce qui lui fonçait dessus, enfin sur quoi elle fonçait.

- Urk!

Dans un fracas de bois volant en éclat et de métal tombant à terre, Khyrra s'empala sur l'épée qu'elle avait passé tant d'heures à affûter peu avant.

"J'ai pas l'air conne maintenant...

Avec un râle Khyrra s'effondra à terre, tandis qu'une mare de sang se formait sous elle.


Dernière édition par le Jeu 26 Juil - 12:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorhlinghas



Nombre de messages : 37
Age : 27
Classe : Iop / Sacrieur
Niveau : 134 / 85
slogan : Botter le train des osas, une grande passion
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Mer 25 Juil - 19:39

La pluie etait venue sur sufokia, amenant avec elle, du large, de gros nuages orageux . Chacun, pres du zaap de la cité des pirates, cherchait un abri, quand le zaap s'activa une nouvelle fois et qu'un jeune homme en sortit. C'etait un sacrieur, blond, a la peau blanche comme la mort. Repu du sang de phénix préparé par son pere, et emmitouflé dans une cape foncée rapiécée de toutes parts, il ne se cacha pas du déluge glacé qui regnait . Une mere de famille l'interpella

Tu vas attrapper du mal mon garçon, rentre chez toi vite

-c'est ce que je fais madame

Il pressa le pas et arriva devant la porte de la maison qui etait la sienne par parenté, "chez khyrra", nul doute, c'etait ici, il y était venu etant jeune. Ses sens aiguisés de vampire indiquaient que deux personnes, sacrieuses vu la quantité de sang dans les corps, enfin, l'une en perdait beaucoup, etaient a l'interieur.

"Le vieux dit que Tayuuya est faible, et mal equipée, je n'ai qu'a entrer, déposer mon mot, et repartir. Ouais, mais si la mere est en forme ce ne sera pas facile..."


Machinalement, il sauta et se placa sur le toit, et trempa une dague lutination bouillante dans du venin d'arakne majeure


"Au cas ou"


Il redescendit du toit, determiné a entrer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tayuuya
Ambassadrice Open Mind
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 101
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Jeu 26 Juil - 12:26

Une masque horrifié se figea sur le visage de Tayuuya. Le corp gisant et immobile de Khyrra baignant dans son sang secoua violemment ses nerfs.

- KHY!

Tayuuya se rua vers sa soeur, tomba a genou dans le sang qui continuais a se rependre ...

- Aoutch, doucement, ca met une petite claque quand meme, Tayuu ...

Le debit de sang dans les veines de Tayuuya ralenti sa pulsation. Khyrra parlait, respirait ... mais faisait peine a voir. La plaie béante qui lui traversait l'abdomen de part en part inquietait fortement Tayuuya.

Un tourbillonnement naquit au sein du sang de Khy, l'entrainant dans sa course de plus en plus rapide. Un tourbillon de sang serpenta autour de Tayuuya, qui, le regard fixé sur sa soeur, serait les dents en puisant en elle les ressources necessaire au sort qu'elle voulait réussir.

Provenant de chaques pores de son corp, son sang et son energie transpira a travers elle, comme aspiré par la plaie de Khyrra. Une rage décuplé par la douleur permi a Tayuuya de supporter la douleur a son maximum, et lui permit de soigner les organes vitaux de Khyrra. Meme si la plair béait toujours en travers de son abdomen, Khyrra n'était pas en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorhlinghas



Nombre de messages : 37
Age : 27
Classe : Iop / Sacrieur
Niveau : 134 / 85
slogan : Botter le train des osas, une grande passion
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Jeu 26 Juil - 13:58

La scène suivante se passe en queqlues instants, mais elle paut longe au sacrieur entrant. Theodred ouvrit la porte d'un coup de pied, sa dague en main et un mot destiné a sa mere dans l'autre. Il vit une sacrieuse accroupie devant l'autre, gisant dans une marre de sang. A peine eut il remarque que sa tante etait devant ce qui semblait etre la cadavre de sa mére, que se déclencha en lui la fureur intemporelle de l'enfant qui venge le meutrier de sa mere, un complexe d'oedipe en démultiplié en somme. Oubliées toutes les douleurs physiques et morales infligées par Khyrra a Theodred, juste un amer souvenir d'un bébé caliné par sa mere peu apres sa naissance. Le bébé a choisi la voie de sacrieur, puis est devenu un vampire par le fait du destin et bondit désormais sur Tayuuya. Il frappe de la dague, visant le dos de cette derniere, aveuglé par une rage sans nom. Adieu la chasse a la Tayuuya, ici, on se bat pour se venger, pas pour le plaisir.

TU AS TUE MA MERE ! RACLURE ! JE TE HAIS !

Adieu le sadisme, adieu le mal débridé. Ici c'est la colere qui regne. Apres avoir poignardé sa tante, sans se soucier de la douleur ou de la gravité des coups, bien qu'une partie de son esprit fut concentrée a viser entre les deux omoplates, il la repoussa contre le mur, et se baissa, sans tourner le dos a Tayuuya

Meurs pas maman, meurs pas. Je t'aime maman, je veux pas que tu meures


Theodred se mit a pleurer de rage et de douleur, et passa sa main dans les cheveux de Khyrra. Il lui ressemblait plus qu'elle ne le voulait, mais la situation n'etait pas stable, car Tayuu se relevait, ainsi que le fauve, qui se prenait pour Theodred face a celle qu'il croyait avoir tué sa mere


Approche, sale meurtriere, viens prendre un avant gout de l'enfer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyrra/Sheen

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 165
slogan : Y\' des jours où il faut pas m\'faire chier... Et y\'a des jours tous les jours
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Jeu 26 Juil - 14:46

Au travers du brouillard imposée par la douleur de sa blessure et qui obscurcissait sa vue, Khyrra ne vit qu’une ombre armée d’un éclat brillant s’abattre sur sa sœur et la frappé. Le sortillège d etransfert commençait seulement à faire effet et soigner ses blessures internes les plus graves. Ses forces l’abandonnèrent lorsqu’elle tenta malgré tout de se relever pour protéger sa soeur et elle retomba lourdement sur le sol. Elle ne put que crier faiblement à bout de souffle.

- Tayuu derrière toi ! Danger !

Se sentir ainsi impuissante était bien pire que la plus abominable torture physique, bien pire que de sentir ses entrailles transpercées et son sang s’écouler avec sa vie. L’assaillant repoussa Tayu vers le mur opposé, l’éloignant de Khyrra. Celle-ci, ne pouvant attaquer, utilisa sa dernière carte. A défaut d’aller à l’ennemi, elle le ferait venir à elle. Les tentacules d’attirances se tendirent avec une lenteur désespérante à ses yeux, elle se surprit même à prier d’avoir assez d’énergie pour qu’ils soient suffisamment puissants pour agir. Avec cette même lenteur, ils ramenèrent l’agresseur vers Khyrra.

Ca n’est que lorsque Theo fut sous son nez qu’elle réalisa qui il était. Une haine profonde et viscère envahit alors son cœur, effaçant toute trace de si qui avait pu subsister d’un ancien amour maternel.


- THEODRED ?!! Engeance maléfique ! Tu oses pénétrer chez moi !

Puis s’adressant à Tayuuya

- N’approche pas ! Il n’est rien de plus qu’un cadavre maudit qui ne mérite que la mort !

Malgré son état, elle était prête à tout risquer pour enfin renvoyer Theo au repos éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tayuuya
Ambassadrice Open Mind
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 101
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Jeu 26 Juil - 16:45

La lame pénètre, quatre centimètres sous l'omoplate. Tayuuya la senti frapper une cote et entaillé le poumon. Tellement préoccupée par l'état de sa soeur, Tayuuya ne sentit a aucun instant la menace se glisser dans son dos. La mort doit etre silencieuse, songea-t-elle, alors qu'a son tour, son sang se mit a couler lentement, se combinant a celui de sa soeur.

Le coup était arrivé au plus mauvais moment pour elle, un tansfert de vie est un acte de don total de soit, ou l'on sacrifie une partie de son énergie afin d'en faire profiter un etre d'importance a vos yeux. C'est aussi le sort le plus risqué pour un sacrieur, il se livre completement, et devient beaucoup plus vulnérable.

Théodred, puisque tel était le nom de cette chose immonde que Sacrieur avait admise en ce monde, avait choisi le meilleur moment pour attaquer sa tante. Tayuuya glissait peu à peu dans un méandre tortueux, cette rivière mystique que tant d'ecrit a travers les ages decrivirent differement.

Un choc la ramena a la conscience, le contact du mur, baisé glacé et brulant a la fois, la ranima. Le transfert avait vidé ses reserves, et si elle n'était pas encore morte, encore une ou deux attaque du brulant sacrieur l'acheverait sans doute.

Elle ouvrit un oeil, puis l'autre, se redressa peniblement, elle dont le corp avait glissé sur le sol, laissant une trainée rougeatre sur le mur.Son poumons lui arracha un cri lorsqu'elle réinspira enfin. L'animal qui fut pour elle un neveu doux et choyé dans de lointain souvenir, remuait les levres, mais les tympans de Tayuuya avait explosés au moment de l'impact de la lame. Certains effet secondaire d'un interruption de transfert sont surprenant.

Elle le vit former des syllable, puis des mots, et devina aisement son intention de tuer. Ce n'etait pas le regard sadique d'un sacrieur qu'elle voyait la, non ... Ce regard ne trahissait aucun émotion, alors que le reste du visage de Théo trahissait sa rage. Ces yeux refletaient une ame qui paraissait inexistante.


Merde, songea-t-elle, on va faire quoi contre ca dans notre état?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorhlinghas



Nombre de messages : 37
Age : 27
Classe : Iop / Sacrieur
Niveau : 134 / 85
slogan : Botter le train des osas, une grande passion
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Jeu 26 Juil - 19:32

Non maman, garde tes forces, je te soignerai apres

Aucune pensée, que de la haine, viscérale et primaire . La loi du talion appliquée dans sa forme brute. Theodred le vampire, le sacrieur n'est désormais plus qu'une bete protegeant l'un des seuls etres chers qui lui reste. Un tigre déterminé a tuer sa proore tante, et qui ne compte pas s'arreter.


Ce que tu vas subir est le comble de l'ironie, sacrieuse

Theodred reunissait sa vitalité, la resistance meme de son corps, plus encore que la potion qui lui sert de sang, c'est toute sa rage, son energie sanguinaire qui se concentre dans ses mains. Et dans un geste, il envoie sur une Tayuuya sonnée un eclair rouge, avec une trainée de feu, comme la haine et le sang.


#Punition#

Theodred se calma un peu, sans regarder les effets de son sort, il se pencha sur sa mere


Je sais que je suis qu'une raclure maman, mais je t'aime et ta raclure va te sauver... parce que t'es ma mere, et qu'un fils se doit d'aider sa maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyrra/Sheen

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 165
slogan : Y\' des jours où il faut pas m\'faire chier... Et y\'a des jours tous les jours
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Ven 27 Juil - 6:04

- Tu… Tu n’es pas mon fils !

Khyrra dépasse la douleur comme elle ne l’avait encore jamais fait pour repousser Theodred. Haletante, elle réussit à se relever en prenant appui contre le mur, trébuchant dans les éclats de bois, le regard fou de souffrance et de haine.
Elle toisa le sacrieur pendant quelques instants, instants qui suffir à chasser les dernières images du petit garçon qu’elle avait élevé et aimé autrefois. Maintenant, elle ne voyait plus qu’un monstre assassin.


- Mon fils est mort ! Mon fils n’aurait jamais attaqué sa tante ! Mon fils était un gentil garçon, pas un monstre se repaissant du sang des autres !

Khyrra chancelait, tenir debout demandait toute sa volonté, alors que la pièce semblait tanguer comme un bateau ivre autour d’elle. La main gauche pressant la laie béante sur son vente, elle ramassa son épée maculée de son propre sang avec un grognement.

- Plutôt mourir que de recevoir ton aide ! Et tu m’accompagneras dans la tombe, infâme créature !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorhlinghas



Nombre de messages : 37
Age : 27
Classe : Iop / Sacrieur
Niveau : 134 / 85
slogan : Botter le train des osas, une grande passion
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Ven 27 Juil - 6:52

A cet instant, ce qui etait haine dans l'esprit de Theodred surpassa le reste. Il ne bougea pas quand sa mere le chargea d'un pas peu assuré, se contenant d'esquiver des coups imprécis, mais terribles. Quand, soudain, un sursaut de rage l'envahit, il balaya les jambe de khyrra pour la faire tomber et hurla

Mere ! Qui es tu pour me juger ainsi ? Tu as servi brakmar ! Tu as tué non pas par necessité, mais par plaisir ! Sais tu ce que c'est que de ne pas avoir le choix ? De mourir parce que sa mere est trop occupée a regarder si son idiote de soeur sait encore marcher ? Es tu le jouet eternel d'un sadique ?


Il alla chercher Tayuuya et la lança sur khyrra


Tu m'as abandonné ! Et lorsque je suis mort et revenu d'entre eux, tu as tenté de me tuer ! Elle aussi a essayé ! Et vous n'y etes pas arrivé ! RTu crois que ça me fait plaisir cet etat intermediaire ? Un pied sur terre, l'autre dans la tombe ! Sans le vieux et le sang de phénix, je serais condamné a saigner a blanc des pauvres cruches meutrieres comme ma tante !


Il baissa la tete

Je n'ai pas choisi ça, mais si je n'ai pas renoncé, c'est pour te plaire, pour que t'aies pas l'impression d'avoir mis au monde une loque... pardon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tayuuya
Ambassadrice Open Mind
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 101
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Ven 27 Juil - 12:01

Légère ... que je me sent légère ...

Ou suis-je? Que m'arrive t-il?


Je me sent si bien ...

Tayuuya ne recevait plus aucune sensation en provenance de son corp, et se sentait baigné dans une intense plénitude ...

Qui ... qui est-ce?

Loin d'elle, loin de son regard se trouvait Théodred, Khyrra et une sacrieur qu'elle ne reconnaissait pas, gisante sur le sol.

C'est ... moi?

Le bienêtre qui l'envahissait avait noyé toute forme de peur, Tayuuya comprenait que ce devait etre cela qui annoncait la fin d'une vie, mais ne s'en effrayait pas.

Khy ... je vais bien ... ne t'en fait pas ...
Je serai toujours la Khy ...
Cette vie n'est pas faite pour moi ... je ne regrette pas de mourir ici, et si c'est de la main de ton fils, c'est que cela servira peut etre a quelquechose, Khy...
Je t'aime, Khy ...



Elle voulu pleurer mais aucun iris ne lui permit de liberer son emotion sous la forme d'une larme. Elle restait simplement la, un état de conscience flottant à 10 metres du sol, observant les mouvement titubant de sa soeur, et l'immobilité de Theodred.

Ainsi donc, tu aura été ma Nemesis, Théo ... c'est amusant ... je n'aurai jamais penser perir de ta main ...

Sa conscience chercha a travers les vapeurs et les brumes qui peu a peu, engloutissait le monde alentour, le faisant disparaitre. Seul l'image de sa soeur et de son neveu se conservait.

Enfin ... papa, maman ... j'espere pouvoir vous rejoindre ...


Ca donnerait une conversation interressante, certe ....


La brume calme et douce s'agita de spasmes .... un rouge ecarlate s'immisait de divers endroits de l'espace, se répendant a la vitesse d'une peste dans l'atmosphere environnante ...

Regarde le ce petit, n'est t-il pas mignon? Quelle soif de sang, regarde moi ca, regarde comme il lutte contre lui même pour ne pas frapper sa mère ... Vraiment je commence a l'aimer ce petit, de plus en plus a chaque fois...

Sacrieur!

Un effroi indescriptible naquit au sein de son esprit au contact de cette brume rouge sang. Tayuuya percu ces milliers de hurlement, ces centaines de milliers de mort que Sacrieur avait massacrés afin d'assouvir sa Folie Sanguinaire. Ces cris, elle les avait percu mainte fois, a travers chacune des incantation antique que Sacrieur lui avait léguer à la naissance, mais jamais ... jamais, elle ne les avait percu aussi distinctement. Ces hurlements charrié le desesperoirs de milliers de peuples sacrifié sur l'autel des caprices d'une déesse immature. C'etait effroyable.

Oh..! Tu peut m'apeller maman ...


Des sensations refirent surface ... la douleur de plusieures cotes brisées, celle d'un profonde plaie au dos ... Des sensations qui, encore lointaines, revenait la harcelé au pas de course.

Sacrieur! Non! Non, laisse moi mourir! Non, ne fait pas ca!

Allons, allons, petite sotte ... Je n'ai pas encore renoncer a faire de toi ma pretresse, je te rapelle ...



- Haaaaaaaaaaaaaa!

Jamais elle ne poussa pareil hurlement. Une vitre fragilisé chue, Khyrra fut stoppé net dans son mouvement, et pendant un instant, l'oeil de Théodred exprima un sentiment. L'incrédulité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyrra/Sheen

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 165
slogan : Y\' des jours où il faut pas m\'faire chier... Et y\'a des jours tous les jours
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Ven 27 Juil - 13:10

Khyrra voulut attraper sa sœur avant qu’elle ne heurte le sol, mais elle fit surtout amortir sa chute de son propre corps. Sous le choc, sa blessure se remit à saigner, et la sacrieuse serra les dents pour étouffer un cri de douleur.

- Quand on meurt, la moindre des choses, c’est de rester mort ! Ce que tu es va à l’encontre des lois de la vie ! Je ne t'ai jamais abandonné, tu as suivi ton père, nuance! A ton age, ma propre mère est morte, je devais me débrouiller seule. Aurais-tu préféré que je te pouponne comme un pauvre petit et faible feca? Une faible chose en sucre qui se brise au moindre souffle de vent?

Tayuuya semblait mal en point. Khy regarda alors sa blessure : celle-ci ne semblait pas dramatique, mais elle détecta une légère odeur piquante. Cherchant le poul de sa sœur, elle remarqua qu’il s’affaiblissait de seconde en seconde, Tayu n’était plus consciente.

- Du poison ! Tu n’as même pas le courage d’assassiner les gens de face ! Qui te l’a fourni ? Ton alchimiste de père je suis sûre !

Khyrra avait toujours éprouvé un profond mépris pour les alchimistes et leurs décoctions explosives. Dans ses bras, Tayuuya se raidit dans un dernier spasme.

- Assassin ! Tu fais injure à ma lignée ! J’ai honte que tu sois de mon sang ! J’ai honte de t’avoir donné la vie ! Maudit soit le jour où tu es sorti de mes entrailles !

Avec une extrême délicatesse, Khyrra posa le corps de sa sœur sur le sol et ce releva comme si de rien n’était. Le chagrin bien plus que la souffrance peut transcender un sacrieur. En larme et plus furieuse que jamais elle se planta devant son fils et le força à reculer pas à pas, comme pour l’éloigner de sa victime.

« Je risque de ne pas encaisser le contre coup, mais je n’ai pas d’autre solution. Je n’ai pas le choix… »

- Tu n’as pas choisi de vivre ainsi ? Mais tu avais tout à fait le choix de mourir selon ta volonté ! Si cet état t’est tellement insupportable, il ne tenait qu’à toi d’avoir le courage d’y mettre fin ! Moi, je pense surtout que ça te plait d’être ainsi… Je vais te rendre service Theo…


Elle plaqua son fils contre le mur et plongea son regard dans le sien, tout en préparant son sort.

- Que vas-tu faire maintenant ? Me tuer aussi ? Si telle est ta volonté, fais le vite avant que…

Khyrra leva la main, prete à lancer sa punition lorsque le cri de Tayuuya l’interrompit.

- Que ? Tayuu !!! Comment est-ce possible ?

La peine fit instantanément place à un bonheur fou, comme elle n’aurait jamais imaginé en éprouver dans de telles circonstances. Un soulagement intense se répandit dans son corps comme un baume apaisant, mais il n’occulta pas pour autant sa préoccupation du moment : Theodred.

- Je n’en ai pas terminé avec toi… Comment préfères-tu rejoindre l’au-delà ? Je suis sûre que tu connais le meilleur moyen pour éliminer ceux de ton espèce. Parce que tu es mon « fils », j’ai pitié de toi et je t’offre une mort rapide. Alors épargne moi d’avoir à tester trente six solutions… Le temps que je trouve la bonne, tu risquerais d’implorer Sacrieur de prendre ta non vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorhlinghas



Nombre de messages : 37
Age : 27
Classe : Iop / Sacrieur
Niveau : 134 / 85
slogan : Botter le train des osas, une grande passion
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Sam 28 Juil - 6:09

Tu es agonisante et je suis en pleine forme, tu ne vas pas me tuer, et je pourrai t'achever, mais je ne vais pas fuir non.

Theodred sentit qu'une époque de sa vie s'etait finie

Ce poison est du venin d'arkne majeure, je l'ai extrait moi meme, tu en connais les effets non ? il dissipe la magie de celui qui en est victime afin que la mort soit rapide

Theodred, en larmes, poignarda d'un coup vif sa mere au niveau de l'aisselle

On se reverra en enfer, sans coeur ! Je vais vous achever toutes les deux, et vous faire des etres vampires assoifées de sang, mais sans aucun substitut ! Vous comprendrez ce que c'est, que d'etre repoussés par n'importe qui sous prétexte qu'un salaud comme moi exerce impunément un plaisir sadique infini

Theodred poignarda sa mere a la base du cou, pour l'handicaper en cas de revigoration. Theodred, sa dague a la main, ne savait plus quoi faire mais etait pris d'un desamour pour ce monde

Je voudrais mourir, mais je ne peux pas... pardon

Theodred remit du poison sur sa dague, regardant les deux sacrieuses

J'ai tenté de mettre fin a mes jours.... ça ne marche pas non plus. Khyrra, tu es ma mere, je pen sais que tu me comprendrais, mais toi aussi tu m'as repousée... maintenant, je vous ai blessées quasi a mort, vous avez une raison de me hair... ne perdez pas de temps a tenter de me tuer, ne salissez pas vos mains

Theodred s'assit sur une chaise survivante, pour calmer ses nerfs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tayuuya
Ambassadrice Open Mind
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 101
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Sam 28 Juil - 9:13

Le visage ravagé par la douleur, Tayuuya ne pouvait esquisser le moindre mouvement. L'intervention de Sacrieur avait néanmoins été bénéfique. La blessure avait cicatrisée de l'interieur, et Tayuuya ne sentait aucun des effets du poison dont parlais son neveu. Cependant, la situation de Khyrra était des plus difficiles, et Tayuuya n'était pas en posture de l'aider.

Fermant les yeux pour mieux inspirer, elle se laissa couler dans les plus profond abimes de son être, la ou elle pourrait retrouver l'essence même que Sacrieur avait insufflé en elle.

La, ma fille, oui ... vient à moi ...

Elle lutta contre la tentation de se laisser aller. Il fallait puiser dans cette force, et conserver la force de resister à l'abandon. Elle la trouva, entre ses peurs et ses angoisses, au plus profond de ses desirs refoulés, la ou se cache nos demons oubliés.

Elle se revoyait enfant, craintive et caché derriere sa soeur. Elle se revoyait adolescente, repoussant ces hommes qui l'effayait tant. Elle se revit adulte, fuyant éperdument sa destinée afin de pourvoir se croire libre.

Pourquoi resiste tu autant?


Une lègere colère, ou une pointe d'exasperation se laissait entendre. Elle ne saurait dire pourquoi, mais une reponse fit surface. Une reponse qu'elle meme n'aurait cru s'entendre dire un jour.

Sacrieur ... je te servirait ... a ma facon. Ma place n'est pas dans un temple. Tu doit le comprendre et l'accepter. Je doit sauver ma soeur, seul toi peut m'en donner la force ... alors s'il te plait ... oublie donc tes caprices ...

Elle senti le flot couler dans ses veines. Un flot nouveau, riche de force et de puissance. La colère de Sacrieur deferlait dans chacun de ses capillaires, et Theo la regarda se lever, sans sourciller.

Tayuuya saisi le poignet de Khyrra. Le pouls était faible, mais toujours présent. Elle prononca des syllable qu'elle ne comprenait pas, laissant cette force nouvelle guider ses lèvres. L'essence de sa mère s'insuffla a Khyrra. Peu a peu, le poison se faisait annihiler de ses veines.

Tayuuya reposa le corp inerte mais sauf de Khyrra sur le sol, et se retourna vers Théo.

- Théodred, donne moi ton arme s'il te plait.

Le jeune sacrieur ne bouga pas d'un cil, semblant méditer cette phrase, hésiter entre meurtre et sang froid.

- Théo, tout ce que tu gagnera a tuer ta mère, c'est de te faire souffrir toi meme, le comprend tu? Quelque part au fond d'elle meme reside toujours l'amour qu'elle avait pour toi, Théo.

Je ne te hait pas, Théo, j'aimerai t'aider ... du mieux que je le peut. Mais comprend que je ne peut accepter ton actuelle facon de vivre ... ton .. appétit me dérange, nous dérange toutes les deux. Il doit etre possible de changer ca, il doit etre possible de te rendre une vie normale, mais pour cela, tu doit me parler. Parle moi, et raconte moi ce que je doit savoir pour pouvoir t'aider.

Les couleurs qui, une minute auparavant, semblaient vouloir s'estomper du visage de Khyrra réafluèrent. Tayuuya restait debout, d'un point ou elle pouvait observer les deux autres protagoniste, Théo, assis sur sa chaise, et Khyrra, allongé sur le sol, qui commencait a gémir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyrra/Sheen

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 165
slogan : Y\' des jours où il faut pas m\'faire chier... Et y\'a des jours tous les jours
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Sam 28 Juil - 16:41

Khyrra fut profondément stupéfaite de voir que Theo n’éprouvait aucune hésitation à la frapper de son arme. Lorsque la dague s’enfonça dans sa chair la première fois, elle comprit qu’elle l’avait sous-estimé, et trop compté sur les sentiments qu’il semblait encore éprouver.

« Je vais mourir ici, chez moi… Je n’aurais jamais songé que cela se passe ainsi… Mourir jeune, oui, je le savais, mais au cœur d’une bataille, pas assassinée ainsi… Le destin est ironique… Je peux sauver les autres mais pas moi-même. J’ai renoncé à tout, et même ma vie m’échappe. Tu es cruelle Sacrieur… Le principal est là, Tayuuya est vivante, et je n’interférerais plus dans tes plans ma déesse. Tayuu est vivante… »

[i]Le deuxième coup de dague lui arracha un cri déchirant, vite noyé par le flot de sang libéré par les veines sectionnées. Le poison faisait effet très vite, Khyrra ne ressentait plus la douleur alors que sa perception du monde extérieur s’amenuisait de seconde en seconde.


« Je pensais que cela aurait été plus dur, plus douloureux… »

« Cela te semble simple à cause de ce que tu es, la souffrance a toujours fait partie de ta vie Khyrra. »

« Tu dois être heureuse Sacrieur, je ne viendrais plus interférer dans tes plans. Tayuuya va vivre et je ne serais plus sur ton chemin. D’ailleurs, je suppose que sa survie tient de ton œuvre… »

« Ca ne lui a guère plus d’ailleurs. Elle a toujours été ingrate, comme toi, comme ta mère. »

- On se reverra en enfer, sans coeur ! Je vais vous achever toutes les deux, et vous faire des etres vampires assoifées de sang, mais sans aucun substitut ! Vous comprendrez ce que c'est, que d'etre repoussés par n'importe qui sous prétexte qu'un salaud comme moi exerce impunément un plaisir sadique infini

« Par pitié Sacrieur, ne le laisse pas me faire ça, je ne veux pas de cette existence malsaine, c’est contraire à tes enseignements. Ce sera ma dernière requête, avec la suvrie de Tayuuya. »

« Mais qu’elle te survive est encore aléatoire, ton fils pourrait bien mettre un terme à mes plans comme tu dis. »

Theo retira la lame de son cou et lâcha Khyrra. Celle-ci s’effondra d’une seule masse, son corps à bout de force ne pouvant en supporter plus. Dans sa conscience vascillante, la dernière vision de Khyrra fut celle de Theo rechargeant sa dague en poison. Un désespoir immense l’envahit alors, et elle comprit pourquoi Sacrieur semblait tellement s’amuser de sa certitude concernant Tayu : sa mort n’allait servir à rien.

« NOOOOOOOOOOOON !!! Sauve Tayuuya ! Prend ma vie, prend mon âme, venge-toi de moi, mais sauve là ! »

Sacrieur partit d’un rire vraiment joyeux, Khyrra ne comprenait plus : la déesse allait-elle réellement les éliminer toutes les deux pour toutes leurs rébellions passées ?

« Je devrais te remercier Khyrra, grâce à toi, Tayuuya va rentrer dans le droit chemin bien plus efficacement que je n’aurais su le faire. Ta mort aura au moins servi à ça : ta sœur, ma fille, a enfin pris conscience de ses responsabilités. »

Khyrra angeait en plein confusion, se posant mille et une questions qui ne trouvaient pas de réponse. Devant son désarrois, Sacrieur consentit à l’éclairait.

« Ta tâche ne fait que commencer. Utilise cette seconde chance à autre chose que de me mettre des bâtons dans les roues. Prouves que j’ai eu raison d’accorder ta vie à tayuuya, c’est un investissement que je fais sur toi, simple cadeau à une mortelle pour remplir mes desseins à la base. »

La présence de Sacrieur se dissipa et une soudaine chaleur réconfortante et si familière l’entoura, comme un cocon protecteur. Puis elle se sentit brutalement aspiré en arrière et enfermer à nouveau dans la coquille étroite et si limitée qu’était un corps. Avec la vie revenait les sensations, particulièrement celle dont elle se serait bien passée : la souffrance. Sur le coup, Khyrra perdit connaissance, tandis que les pouvoirs de Tayuuya finissaient de réparer les dégâts.

Ce n’est que quelques minutes plus tard qu’elle émergea à nouveau de ces brumes et sa condition terrestre se rappela efficacement à elle. Reprendre contact avec la réalité ne fut pas des plus simples et ce furent ses faibles plaintes qui annoncèrent au monde qu’il devrait supporter la sacrieuse encore un moment. Avec peine, elle parvint à rouler sur le flanc pour contempler l’échange entre sa sœur et son fils.


- Tayu, fais attention à toi par pitié…

Ca n’était pas plus qu’un murmure, Khyrra était trop faible pour être capable d eplus. Cette impuissance la faisait souffrir, elle la sacrieuse pourtant si vaillante et apte à réagir à la moindre menace. Aujourd’hui, tayu devait se débrouillée seule, et Khyrra avait l’impression de l’abandonner à son sort, alors qu’elle pouvait avoir besoin d’aide.

Et pire que tout, elle comprenait enfin que tout pouvait se jouer maintenant, que si Theodred refusait d’entendre raison, il aurait la partie facile pour les envoyer ad patres une bonne fois pour toute. Il valait mieux ne pas compter sur plus de deux miracles dans la même journée… La bonté de Sacrieur avait des limites…

Khyrra rassembla ses maigres ressources et força pour se faire entendre.


- Theo, ta tante n’a rien à voir avec tout ça, épargne là. C’est moi qui suis responsables de tes malheurs. Moi et ma fronde face à la déesse. Tu es mort parce qu’elle a voulu me punir. Ca n’est pas ta faute… c’est la mienne, et uniquement la mienne. Tu payes pour un destin qui n’est pas le tien.

Des larmes de sang perlèrent au coin de ses yeux. Avoir frôlé la mort de si près lui ouvrait de nouveaux horizons. Au final, mourir lui aurait certainement été préférable par rapport à ce qu’elle découvrait. Enfin, découvrir était un bien grand mot, Khyrra avait toujours été plus ou moins douée pour s’aveugler elle-même si les aspects négatifs ou qui ne lui revenaient pas. Sa version de la vérité était tout ce qu’il y a de plus relatif.

- Laisse-la, c’est à moi qu etu en veux, uniquement à moi. T’en prendre à ta tante ne fera qu’accroître ta douleur. Tu veux me faire souffrir, soit, mais ne t’en prend pas aux autres. Ca ne serait digne que d’un brakmarien une telle attitude, et tu n’es pas assez vil pour t’abaisser à ce point… même si moi je l’ai été… Ecoute ta tante mon garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tayuuya
Ambassadrice Open Mind
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 101
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Sam 28 Juil - 17:23

Théodred n'avait pas réagi durant les longues secondes que durèrent le discours chaotique de Khyrra. La souffrance rendait sa diction malaisé, et Tayuuya du se mordre la lèvre jusqu'au sang pour ne pas se retourner vers elle, mais conserver l'attention de Théo.

Ce dernier restait assis sur sa chaise, le regard vide ... Plus rien ne semblait l'interressé. Tayuuya pu observer le battement régulier de ses narines, qui humaient l'odeur de sang frais qui reignait dans la pièce.

Une spirale ochre apparue soudain au centre de la pièce. Tayuuya se figea, Théo conserva son atavisme, et Khyrra roula des yeux horrifiée. La, au sein meme de ce drame, Sacrieur, dans toute sa splendeur, resplendissante de Son Sang, apparue au milieu d'une aura d'énergie.

Aaaaaah! Comme ca fait du bien d'etre un peu tangible!

Elle se massa un cours instant les bras, puis les hanches, pour le simple plaisir de se sentir chair, puis jetta un regard alentours.

Hé ben! Vous avez fichu un sacré bordel, les enfants. Mais bon, si il n'y avait pas eu autant de sang, m'invoquer moi meme n'aurais pas été possible


Comme une enfant de six ans se roule dans la boue pour en rire, Sacrieur se jetta dans l'immense mare de sang qui baignait un bonne partie du sol et s'y roula avec fougue.

Yeah! C'est fun! Vraiment! Vous devriez venir les filles ... enfin, Khyrra, je t'en voudrais pas d'etre un peu .. indisponible.

En réponse, Khyrra toussa quelques glairs de sang.

Ben, pourquoi tu me regarde comme ca, Tayuu?

Tayuuya roulait des yeux, exhorbités a la vue de ce spectacle de débauche. Elle se rua vers Sacrieur et frappa du pied ... dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorhlinghas



Nombre de messages : 37
Age : 27
Classe : Iop / Sacrieur
Niveau : 134 / 85
slogan : Botter le train des osas, une grande passion
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Dim 29 Juil - 15:25

Theodred fermait les yeux, ecoutant le rythme cardiaque des personnes présentes mais surtout il disait a son démon intérieur de se taire. Theodred pensait a ce sujet que nous avions tous des démons en nous, nous soufflant ds idées de destruction et de sang. Ici, ce démon est majeur, un sacrieur en pleine furie sanguinaire, mais il y a mieux a faire que de tuer tout le monde dans ce cas. Le vampire se leva alors et se dirigea vers sa mère

Tu vas venir avec moi


Tenant toujours en respect la seule personne, hormis sa mère, que ses sens biaisés distinguaient, il prit une gorgée du sang au sol et recracha, dégouté. Puis il se baissa vers sa mère, la portant comme un sac de patates, avec l'aide de sa main droite, et tenant sa dague de sa main forte, il donna un grand coup de pied dans la porte.


Je vais te déposer quelque part ou tu pourras reprendre tes esprits


Theodred, dans la tempete venue de la mer et la nuit, déposa sa mere non loin de chez elle, sur le ponton pres de la taverne. Torse nu, les muscles apparents mais avec une peau livide, une dague en main, Theodred regardait sa mere


Nous avons des choses a nous dire, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyrra/Sheen

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 165
slogan : Y\' des jours où il faut pas m\'faire chier... Et y\'a des jours tous les jours
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Dim 29 Juil - 16:17

Khyrra se retrouva donc sous la pluie, dans la nuit noire et froide balayée par un vent fort. L’eau venue du ciel chassait le sang qui la maculait, mais la glacée jusqu’aux os, alors qu’elle était encore trop faible pour pouvoir bouger. Néanmoins, cela était peut de chose par rapport à la vision effroyable de Theo. Malgré son aspect cadavérique, elle reconnaissait les traits du petit garçon qu’elle avait chérit, avant que la discorde entre son père et elle ne les sépare et ne sèment un poison bien pire que tous les venins toxiques de ce monde.

Elle dut bien le reconnaître, mais elle avait peur de lui. Non pas tant qu’il puisse la tuer, mais de ce qu’il était. Pour rien au monde, elle n’aurait voulu connaître le même sort. Elle frissonnait de cette peur viscérale et la haine recommençait à refaire surface au fur et à mesure que les forces de la sacrieuse revenait pour l’alimenter.

Khyrra soupira. Si il était resté moitié aussi têtu qu’avant, il la laisserait mourir de froid ou d’une pneumonie si elle ne lui fournissait pas les réponses. La question étant : devait-elle lui répondre franchement au risque de lui déplaire et donc d’encourir des conséquences néfastes autant pour elle que pour Tayuuya, ou lui mentir et lui dire ce qu’il voulait entendre ? Non, elle serait franche. Pas de manipulation, de dissimulation ou autre ce jour-là.


- Tu vas remettre de vieilles histoires sur le tapis hein ? Pose tes questions, je sens que ce sera un interrogatoire plus qu’une discussion…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorhlinghas



Nombre de messages : 37
Age : 27
Classe : Iop / Sacrieur
Niveau : 134 / 85
slogan : Botter le train des osas, une grande passion
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Dim 29 Juil - 19:46

Le sacrieur s'assit a coté de sa mere, et lui passa un bras autour des épaules. Puis il incita Khyrra a reposer sa tete sur son torse, non pas froid comme la mort, mais d'une chaleur quasi vivante. Voila des années qu'il attendait cela...

Tu t'es trompée maman, je voulais juste savoir si...


La question qui tue, on en reve de la dire, d'une façon theatrale meme... mais quand vient le moment

Je voulais savoir si tu m'aimais, maman


Theodred regarda khyrra dans les yeux, la bouche fermée, attendant une réponse qui pourrait changer sa vie, et evidemment, celles de beaucoup d'autres sacrieuses

Me consideres tu encore comme ton fils ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyrra/Sheen

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 165
slogan : Y\' des jours où il faut pas m\'faire chier... Et y\'a des jours tous les jours
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Lun 30 Juil - 7:36

Khyrra se laissait faire, de toute façon, elle n’était pas en état de résister. Elle s’attendait à un contact plus répugnant, mais c’était plus mentale que physique cette répulsion qu’elle avait pour Theo.

« Je pourrais lui dire que je l’aime toujours autant, que rien n’a jamais, mais c’est faux. Rien n’est plus comme autrefois… »

- J’aimais le petit garçon accro aux flammes, qui se brûlait régulièrement quand il ne foutait pas le feu à la maison. Je ne peux pas aimer l’être qui veut la mort de sa tante ou qui a planté sa dague dans ma chair avec une telle volonté de destruction.


Des larmes coulèrent sur ses jours, elle était épuisée et n’avait qu’une envie, que tout se termine. Au fond, la mort aurait été bien plus paisible comme fin…

- Tu n’es plus le Theo que j’aimais, ce que tu ais, je ne le comprend pas et je ne peux aimer ce qui m’est étranger. Tu peux me tuer si cela te chante, mais mon fils, mon petit garçon est mort il y a bien longtemps. Je ne peux pas aimer un fantome à la place d’un vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorhlinghas



Nombre de messages : 37
Age : 27
Classe : Iop / Sacrieur
Niveau : 134 / 85
slogan : Botter le train des osas, une grande passion
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   Lun 30 Juil - 16:47

Mais...

Theodred regarda Khyrra dans les yeux. Des larmes comencerent a perler sur son visage resté jeune et vif. Qu'est ce qui avait changé ? A partt la couleur de sa peau et son état ? rien. Il en était convaincu et voulait en persuader sa mere, mais cela luii semblait insurmontable


Je n'ai pas fondamentalement changé maman, si j'avais grandi et si j'etais resté vivant, c'est ce que je serais devenu, on change tous avec l'age non ? Eor m'a dit qu'avant vous n'etiez pas les memes.

Il posa la main sur son épaule


Si toi et lui n'aviez pas été faché, ça aurait été plus facile de te montrer que j'ai pas changé. Si j'etais devenu un adulte, j'aurais comme toi, une folie sanguinaire incomparable au combat. La violence, c'est pas mon état, c'est le fait que je sois un sacrieur

Sa main toucha les blessures qu'il avait infligé a sa mere


Je m'en veux de t'avoir attaqué maman, je n'aime pas frapper mes parents. Je veux redevenir complice avec toi, rigoler avec toi des Iops betes, manger des glaces a la foire du trool avec toi... bref, faire partie de ta famille a nouveau. Je suis toujours Theodred, le sacreiur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une histoire de sacrieurs : chapitre 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire de sacrieurs : chapitre 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Histoire du Serveur: Chapitre 11 à 21
» [NON I.E] L'histoire d'une famille, la famille Tominari ! [Chapitre 2 en ligne !]
» La Deathwing, 1ère Compagnie du Chapitre des Dark Angels.
» [LOY] Chapitre des Ultramarines
» [SMC/LOY] Chapitre des Executioners.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Open mind :: Rue Piétonne :: Taverne :: Tables des conteurs-
Sauter vers: