Open mind

Guilde de Raval


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'histoire de Khyrra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khyrra/Sheen

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 165
slogan : Y\' des jours où il faut pas m\'faire chier... Et y\'a des jours tous les jours
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: L'histoire de Khyrra   Lun 2 Juil - 14:14

Forêt d’Amakna, fin de matinée ensoleillée. Dans le clair obscur des sous bois, se glissant souplement entre les fougères et les buissons sans les faire frémir plus qu’un souffle de brise, Khyrra traquait sa proie depuis l’aube. Depuis qu’elle l’avait débusqué dans le coin des bouftous, elle l’avait poursuivi avec opiniâtreté par monts et par vaux, san relâche, sans jamais la lâcher. La créature avait pensé trouver le salut dans les taillis broussailleux et épineux de la forêt, mais rien n’avait découragé la sacri, pas même quelques épines plantées dans les pieds, ou les griffures des ronces sur ses bras.

L’instant critique se rapprochait inexorablement, la tension montait à chaque seconde. La bête se savait acculée, piégée, elle n’en serait que plus dangereuse, plus redoutable. Khyrra aimait cela, cette excitation mêlée de peur, savoir que l’on joue sa vie à chaque buisson, prendre le risque de se faire surprendre malgré toute la prudence dont elle avait fait preuve.

Encore quelques mètres et elle déboucha sur une petite clairière. La lumière plus crue l’éblouit un instant, mais lorsque sa vision retrouva sa clarté, elle repéra la bête de l’autre côté, au pied d’un arbre où elle semblait reprendre haleine. La sacrieuse s’accroupit derrière le rideau d’herbes hautes formant la lisière du bois et observa la configuration du terrain. Elle devrait prendre sa proie par surprise, ou elle passerait du statut de chasseur à celui de victime en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Passer à découvert à travers la clairière était donc exclue, il lui faudrait contourner le périmètre à l’abri derrière les taillis.

Khyrra entreprit donc de ramper sur le tapis de feuilles mortes, essayant de se faire la plus discrète possible, tout en jetant de fréquents coups d’œil pour s’assurer que la bête n’avait pas bougé. Lentement mais sûrement, elle finit par atteindre le côté opposé de la trouée. Avec des gestes très lents, elle se redressa et, tendue à l’extrême, prépara son attaque. Un nuage vint masquer le soleil, la sacri choisit cet instant pour bondir hors de sa cachette, couvrir à toute vitesse les quelques mètres qui la séparaient de sa victime et lui asséner sa plus belle attaque en hurlant comme une furie.


- ASSSAUT !!!!!!!!!!!

- Bidip ?

La terrible créature –un pauvre tofu égaré- n’eut pas le temps de s’étonner beaucoup plus avant que le projectile magique ne l’envoie s’exploser contre le tronc de l’arbre dans un nuage de plumes jaunes. Khyrra jubilait. Du haut de ses 11ans, c’était une immense victoire. Un souffle de vent fit frissonner le plumage ensanglanté, lui donnant un semblant de vie.

- Ahaha ! Tu en redemandes vile bestiole ! Tu vas souffrir !


Parfois – voir même souvent, trop souvent – Khyrra avait tendance à se laisser déborder par un enthousiasme et une imagination débridés. Et elle lui colla un deuxième assaut dans les dents, enfin, dans le bec. Assez fière d’elle, elle ramassa le petit corps brisé et l’accrocha tel un trophée à sa ceinture.


- Voila, c’est pas bien compliqué la chasse ! Pourquoi faut-il que les grands en fassent toute une histoire ?


Estimant qu’elle s’était assez donnée sur cette corvée imposée par ses parents pour aujourd’hui, elle reprit le chemin menant au domicile familial. En omettant tous les tours et détours qu’elle avait fait à la poursuite du tofu, le chemin était relativement court pour rejoindre le petit hameau amaknien où vivait Khyrra. Elle se précipita vers la première maison à l’entrée du village, habitation accolée à un atelier de boucher où officiaient ses parents. Dans cette famille de sacrieurs, le métier se transmettait de mère en fille et de père en fils, et Khyrra était bien partie pour ne pas faillir à la tradition.

L’adolescente pousse la porte de l’atelier avec un mélange de crainte et de respect. L’endroit lui inspirait toujours une impression mitigée, avec son odeur résiduelle de sang coagulé et de viande froide. Non qu’elle ait jamais eu peur de la vue du sang, de la douleur ou de la mort –c’est une sacrie ne l’oublions pas- mais c’était comme entrer dans de quelque fauve vorace.


- M’man, P’pa ?

Personne, la pièce était sombre avec ses volets baissés. Khyrra ressortit, elle savait qu’elle les trouverait dans le petit jardin à l’arrière de la maison. Elle fit donc le tour et les trouva bel et bien à l’ombre d’un arbre.

- P’pa, M’aman ! J’y suis arrivée !

Très fière d’elle, Khyrra exhibait le résultat de sa chasse. Ses parents n’avaient pas l’air aussi ravis qu’elle. Shaela, sa mère, finit par prendre la parole, cherchant les mots pour ne pas vexer sa fille.

- Khyrra, ma chérie, le but de la chasse, c’est de ramener quelque chose qui soit encore consommable après. Enfin, ça fera toujours plaisir au chacha…

Khyrra prit alors le temps d’observer sa prise : plus rien à voir avec le tofu d’origine, il ne restait plus qu’un tas de plumes et de chairs agglomérée par du sang. Les larmes lui montèrent aux yeux et elle lacha le cadavre pour s’enfuir dans la maison. Elle eut juste le temps d’entendre la remarque chuchotée par son père :


- Elle est désespérante, elle n’a aucune douceur. C’est à se demander si c’est pas du sang iop qu’elle a dans les veines…

Mais ce jour là, Khyrra comprit qu’elle ne prendrait jamais aucun à plaisir à tuer sans nécessité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superbus



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de Khyrra   Mar 3 Juil - 1:15

C'est a cause de cette enfance dificille que tu n'as aucun regret a tuer les montres qui paraissent les plus forts?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyrra/Sheen

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 165
slogan : Y\' des jours où il faut pas m\'faire chier... Et y\'a des jours tous les jours
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: L'histoire de Khyrra   Mar 3 Juil - 16:03

Non, c'est à cause de la suite (qu'il faut que je finisse d'écrire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyrra/Sheen

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 165
slogan : Y\' des jours où il faut pas m\'faire chier... Et y\'a des jours tous les jours
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: L'histoire de Khyrra   Jeu 13 Sep - 5:30

Les semaines passèrent et firent place aux mois, puis aux années. Khyrra grandissait, et gagna même une petite sœur dans l’affaire. Alors que les fillettes prospéraient, leur mère s’affaiblissait, mais de cela, elles ne s’en rendaient compte. Khyrra prenait très au sérieux son rôle de surveillante et de nounou, même si ça ne restait qu’un jeu plus intéressant que les autres. Mais à côté cela, elle cherchait toujours sa place dans ce monde. Et quand Khyrra cherche quelque chose, la découverte est souvent… explosive.

Khyrra entra en trombe dans l’atelier, la porte claquant comme au passage d’une tornade.

- P’pa ! M’man ! Je veux être chasseuse de plantes !

Mugen et Shaela manquèrent en faire une crise cardiaque. Leur fille, alchimiste ? ! Il ne pouvait y avoir pire opprobre, un métier au calme, où le plus grand danger serait de s’égratigner dans des ronces, ou au mieux, une mort rapide et sans saveur dans une explosion de laboratoire pour cause d’erreur de potion. Bref, une profession indigne de tout sacrieur méritant son nom. Shaela abandonna là son occupation et alla s’agenouiller devant sa fille pour se mettre à sa hauteur, ses mains sur ses épaules.

- Ma chérie, je comprends que tu ne veuilles pas faire comme ton père et moi, mais il y a des dizaines de métiers autres que cette abomination d’alchimie. Je sais combien la perspective de passer ta vie dans les champs à faire des bouquets peut te sembler magnifique, mais pour une heure pasée à cela, tu vas en passer de bien plus longues dans un atelier sombre et enfumé. L’alchimie n’a rien du plaisir que tu imagines…

Khyrra resta scotchée quelques secondes, avant d’éclater de son rire cristallin.

- Naaaan ! Pas des fleurs ! Des plantes apprivoisées, du blé, du lin, des végétaux civilisés. Pis plus tard, des trucs plus gros, comme des arbres…

Khyrra suspendit sa phrase, guettant l’approbation de ses parents, un rien déstabilisée par leur air stupéfait. Elle se méprit sur le pourquoi, pensant qu’elle ne montrait pas assez d’ambition. Et d’enchaîner pour dissiper ce mal entendu.

- C’est gros un arbre pour commencer… Et après, je pourrais monter une boutique avec le bois, et je ferais des gâteaux et du pain avec la farine des récoltes et pis je deviendrais la plus grande boulangère d’Amankna ! Et pis…

Pour ses parents, le cours du temps s’embla reprendre d’un seul coup pendant que Khyrra continuait à discourir toute seule sur ses projets d’avenir. Ils échangèrent un regard soulagé. Le labeur de la terre… Déjà nettement mieux que la balade champêtre à la recherche des fleurs et herbes alchimiques. Le tout étant désormais de stopper Khyrra avant qu’elle ne planifie sa brillante carrière jusqu’à la fin des temps. Sa mère la serra dans ses bras juste assez fort pour l’obliger à cesser son monologue pour pouvoir respirer.

- Khy, je suis sûre que Tayuuya serait ravie que tu lui montres tes talents.

Khyrra ouvrit de grands yeux ronds, acquiesça et déposa un baiser sur la joue de sa mère avant de se dégager de son étreinte pour courir à la recherche de sa sœur et hurlant son nom.

- Tayuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu !

Le calme revint rapidement une fois les lieux débarrassés de la furie miniature.

- Elle est si pleine d’enthousiasme et de bonne volonté. Elle est épuisante.

- Elle aura besoin de tout son courage et de toutes ses forces. L’avenir ne sera pas tendre avec elles deux, elle devra se battre pour deux longtemps avant que Tayuuya ne soit en mesure d’assurer sa propre survie.

- Et je suis si lasse…

- Sacrieur veille sur nous, ne t’inquiète pas.

- Qu’elle veille surtout sur nos filles…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
YoshiRyu
Meneur fouetteur
avatar

Nombre de messages : 407
Classe : Osamodas
Niveau : 13X
slogan : l'osattitude... c'est un état d'esprit
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: L'histoire de Khyrra   Jeu 13 Sep - 5:57

intervention divine... (bon d'accord...)
intervention démoniaque (quoi encore?! pfff...)
intervention autoritaire (c'est plus crédible?)

"passer sa vie dans les champs à faire des bouquets"?
Mais ça va pas non??? l'alchimie est une science occulte (sinon j'm'y interresserais pas) qui consiste à violer les lois de la nature pour la plier à sa volonté... les risques qu'on y encourt sont bien plus qu'une simple explosion... on peut y perdre son être, sa raison et même son âme (enfin moi j'en ai pas de toute façon)
y'a des coups d'fouet qui s'perdent!

PS: d'ailleur en parlant de ça, j'avais proposé il y a longtemps un nouveau type de fleurs qui ne pousseraient que sur des zones peuplées de plantes carnivores agressives

_________________
YoshiRyu: Mercenaire Chasseur Osamodas
Gladiathor: Iop Paladin de Bonta, Mineur ForgeMarteau
Shadowolf: Srame Ranger de Brakmar, Bûcheur SculptArc
Etincelle: Maitre Alchimiste Eniripsa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://openmind.easyforumpro.com
Khyrra/Sheen

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 35
Classe : Sacrieur
Niveau : 165
slogan : Y\' des jours où il faut pas m\'faire chier... Et y\'a des jours tous les jours
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: L'histoire de Khyrra   Jeu 13 Sep - 11:19

Pollueur de topic!

Mais arrêter de flooder mon rp, sinon je boude!

l'alchimie c'est maaaaaaaaaaaaaaaaaaal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de Khyrra   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Khyrra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Open mind :: Rue Piétonne :: Taverne :: Tables des conteurs-
Sauter vers: